Une vie, des choix, des conséquences

Important : comment changer de vie en 30 jours et prendre enfin un nouveau départ ? Réponse ici !

On a coutume de dire que la vie est une histoire de compromis. Mais de compromis entre quoi et quoi ?

Arrivé à un certain point de nos vies, il faut faire des choix. Choisir des études, puis choisir un métier. Choisir la personne qui nous accompagnera quelques années voire même toute notre vie. Choisir la ville dans laquelle on va vivre. La maison. La voiture dans laquelle on va rouler. Les vêtements que l’on va porter. Etc.

La vie n’est qu’une succession de choix et de conséquence de ces choix. Et chacun de ces choix amène des compromis.

Si je choisis de travailler dans l’aéronautique, il y a de fortes chances pour que ma vie prenne la direction du sud-est, et plus précisément de Toulouse. Ai-je pour autant choisi de vivre à Toulouse ? Non. J’ai fait le compromis du choix de mon lieu de vie pour satisfaire mon désir de travail. Si par contre je ne supporte pas l’accent du sud, que je trouve qu’il fait trop chaud l’été et que la place du Capitole me laisse de marbre, je peux faire un nouveau choix : celui de partir vivre à Lille par exemple.

J’aurai alors fait le choix de mon lieu et cadre de vie. Mais au détriment de ma carrière professionnelle. Admettons tout de même que je trouve un travail qui me plait plutôt bien, que je tombe amoureux de l’accent Chti et des fricadelles, et même, soyons fou, que je rencontre ma future femme lors d’une soirée un peu trop arrosée rue Masséna. Tout à l’air génial, sauf que cette femme est australienne et me demande de tout plaquer pour aller vivre à Sydney avec elle. Dois-je faire le choix de laisser mes amis, mon job, le cadre de vie qui me plait, pour partir au pays des kangourous ?

Tout est une histoire de compromis. Etre constamment à la recherche du bonheur, être sans cesse dans l’optique de s’améliorer et d’avoir une vie meilleure, c’est aussi prendre le risque de ne faire les choses qu’à moitié, quitte à en avoir des regrets derrière. Ne pas aller au bout de sa carrière dans l’aéronautique, ne pas aller au bout de son amour pour le Nord-Pas-de-Calais (sincèrement, y’a des gens amoureux du Nord-Pas-de-Calais ? 😉 Je blague, j’adore cette région !), ne pas aller au bout de son amour pour cette femme australienne qui nous propose une aventure à l‘autre bout du monde, etc…

Souvent je me pose la question. J’ai quitté le job de mes rêves, il y a maintenant près d’un an et demi, car ma qualité de vie était devenue catastrophique à côté. Je n’avais plus une seconde à moi, mon rythme de vie était complètement décalé, ma vie sociale était réduite à néant. J’ai pris le parti de démissionner, de radicalement changer de vie. J’ai choisi un job dans une autre ville, un job moins passionnant mais moins prenant, qui me laisse du temps pour voir mes proches et avoir des activités à côté. J’ai fait le choix de mettre en avant ma vie personnelle plutôt que ma vie professionnelle.

Ai-je fait le bon choix ? Pour le moment je ne regrette rien. Mais l’être humain est en perpétuelle évolution. J’ai envie de voyager, de découvrir le monde, de rencontrer des gens de tous horizons. Pas me contenter des cinq semaines de congés payés par an et passer les 47 autres à rêver d’une vie meilleure, encore.

Alors oui, la vie est une histoire de compromis. Le tout, c’est de trouver ce qui nous semble le mieux pour soi, pour son épanouissement personnel. Mettre ses rêves de côté n’est définitivement pas la bonne solution. Tout plaquer et partir à l’autre bout du monde sur un coup de tête non plus, d’ailleurs. La vérité, si toutefois il y en a une, est ailleurs. Dans le compromis ?

Changer de vie est à votre portée :
Pour vous aider à changer de vie, je vous ai préparé les documents suivants. Téléchargez TOUT gratuitement MAINTENANT :
  • 47 idées d'action pour changer sa vie (PDF - 51 pages)
  • Les 7 clés du Bonheur pour devenir la meilleure version de vous-même
  • Mon parcours : comment j'ai plaqué un job et une ville pour changer de vie radicalement, et enfin être heureux