Pourquoi j’ai décidé de prendre (vraiment) soin de ma santé

Des problèmes de motivation ? Alors lisez ceci : Comment devenir une MACHINE à accomplir vos PROJETS ! Cliquez ici !

Quand j’ai débuté le développement personnel, j’avais un gros objectif en tête : devenir une meilleure personne. Je voulais vaincre ma timidité, devenir à l’aise socialement et être capable de me construire un vrai cercle rapidement, en partant de zéro. Ensuite, je me suis intéressé au niveau professionnel, à devenir libre de mon temps (donc en montant ma entreprise).

J’ai encore du boulot à faire sur ces points car je considère qu’on n’a jamais terminé de s’améliorer, mais en regardant en arrière je suis vraiment heureux du parcours accompli. En revanche, il y a quelque chose que j’avais négligé ces dernières années : la santé.

Jusqu’en 2013, je n’avais jamais vraiment pris conscience de l’importance de prendre soin de soi. Pour moi, c’était facile, car je n’avais pas de soucis de santé particuliers. Tout allait bien, et je me réveillais chaque matin à peu près en pleine forme (sauf quand je faisais trop la fête la veille au soir, mais on passera cette partie sous silence, vous ne m’en voudrez pas :) ).

Depuis deux ans environ, j’ai remarqué que mine de rien, je m’étais laissé aller au niveau santé. A force de ne pas faire de sport, je me suis rendu compte que ma condition physique diminuait. Je m’essoufflais vite lors de longues marches ou quand il fallait prendre les escaliers. J’avais tendance à comater en début d’après-midi, alors qu’avant j’avais un gros niveau d’énergie toute la journée. Bref, pas mal d’indicateurs qui, mis bout à bout, m’ont mis la puce à l’oreille : il est grand temps que je prenne soin de mon corps.

Début 2014, je suis parti en Asie du sud-est. Au programme, la Thaïlande, le Cambodge et la Malaisie. Là-bas, pas de camembert ni de morbier, pas de crème fraîche à tous les repas, et pas de voiture à ma disposition pour me déposer de porte à porte. La nourriture asiatique est globalement saine (en tout cas par rapport à ce que je me faisais à manger en Europe, que ce soit quand j’habitais en Suède ou en Espagne), et j’ai dû adapter mon régime alimentaire. Au début, j’avoue que j’ai eu du mal, mais les saveurs asiatiques sont vraiment délicieuses et au bout de 15 jours, j’ai arrêté de rêver de pâtes carbonara ou de spaghetti bolognese : l’habitude de manger sain était prise.

Vous le savez si vous me lisez régulièrement : il est plus simple de garder une bonne habitude que d’en prendre une nouvelle. Du coup, en revenant d’Asie, j’ai voulu continuer sur ce rythme de nourriture saine et j’ai radicalement transformé la façon dont je me faisais à manger. J’ai commencé à acheter des légumes et j’ai appris à cuisiner simple, sain et plutôt bon.

Aujourd’hui, une tartiflette ne me fait pas plus envie qu’une bonne ratatouille. Et surtout, mon corps s’est habitué à la nourriture de qualité. Je fais donc beaucoup moins d’écarts, et je me sens plus énergique.

En parallèle, j’ai décidé de reprendre une activité physique. Alors certes, en voyage je marche beaucoup avec un gros sac sur le dos, donc je n’ai jamais été complètement ‘sédentaire’ dans mon mode de vie, surtout que j’ai eu une enfance riche en activité sportive. Mais depuis la fin de mes études supérieures, globalement je ne fais plus de sport. En fin d’année 2014, je me suis forcé à aller nager deux fois par semaine. Habitude que je n’ai pas pu conserver quand je suis reparti en voyage, malheureusement. Mais les bienfaits que j’ai ressenti en faisant du sport pendant ces quelques semaines me confortent dans l’idée suivante : j’ai bientôt 28 ans, et j’ai intérêt à prendre soin de mon corps.

Mon prochain défi en terme de développement personnel sera donc de retrouver une excellente condition physique. Je ne parle pas de prise de muscle ou ce genre de chose (je suis quelqu’un de mince, avec un métabolisme très rapide, ce qui fait que je ne prends jamais de poids même en mangeant n’importe quoi). Les actions que je vais mettre en place pour cela sont simples. J’aurais aimé pouvoir faire un sport d’extérieur mais mes genoux, abîmés par des années de foot et une malformation de naissance, me font souffrir le martyr. Pour le moment je dois me concentrer sur la rééducation avec un kiné (je peux à peine descendre des escaliers). Je vais donc surtout m’activer sur des sports faisant travailler le haut du corps et le cardio.

L’objectif n’est pour le moment pas dans la performance. Il est dans la prise d’habitude. Je vais me faire des petites sessions quotidiennes afin de rendre le sport une activité normale du quotidien, comme l’est désormais la cuisine saine. Cela prendra probablement pas mal de temps avant de réussir à l’ancrer comme quelque chose de naturel, et il me faudra être particulièrement vigilant à ne pas manquer la moindre sessions sous peine de devoir recommencer mes efforts à zéro. Mais je suis convaincu des bienfaits du sport sur le bien-être physique et mental de l’individu.

Si vous aussi vous avez besoin de faire du changement et d’installer des bonnes habitudes dans votre vie, téléchargez les documents ci-dessous afin de décupler votre motivation et d’aller systématiquement au bout des projets que vous entreprenez. Il vous suffit d’indiquer votre adresse mail ci-dessous, et je vous envoie mes secrets de motivation immédiatement !

Devenez ULTRA motivé :
Téléchargez maintenant la méthode complète pour être ultra motivé et réussir tous vos projets !

Motivation extrême : comment accomplir tous vos projets ! Tout est ici !