Les plus belles villes d’Italie à visiter : mon top 10

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous avez envie de partir visiter l’Italie ? Vous vous demandez quelles sont les plus belles villes italiennes, celles à ne louper sous aucun prétexte lorsque vous y serez ?

Je vous préviens d’avance, j’ai beau bien connaître l’Italie, je n’ai pas (encore) été partout dans ce beau pays. Dans cet article, je vous donne mes préférences à l’heure actuelle. J’espère que cela vous aidera à préparer un itinéraire ou à vous donner des idées d’endroits à découvrir.

Alors, voici ma sélection des dix plus belles villes d’Italie : c’est parti !

Les plus belles villes d’Italie du Nord :

Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion d’effectuer un long road trip en Italie du nord. Je me suis régalé de ce pays magnifique : les gens sont adorables, on y mange bien, et pour couronner le tout, chaque ville a un charme bien particulier. Faire cette sélection est un crève-coeur pour moi car de nombreuses autres villes auraient largement méritées de s’y trouver, mais à un moment, il me fallait bien trancher.

Voici, à mon goût, les plus belles villes d’Italie du nord.

> Venise, incontestablement la plus belle ville d’Italie

Venise est incontestablement la plus belle ville d’Italie. On ne la présente plus, elle et ses innombrables canaux. C’est la ville des amoureux, mais pas seulement : on peut sans problème s’y rendre seul sans avoir l’impression de tenir une chandelle géante 🙂

Ce qui m’a le plus étonné à Venise, ce que j’ai facilement rencontré des italiens. Je les pensais blasés du tourisme de masse (ne nous voilons pas la face, ça doit être le cas, tout de même, d’une majorité d’entre eux), mais dès que je me suis éloigné des coins les plus touristiques de la ville, j’ai fait des rencontres extraordinaires.

Alors, j’ai beau avoir tendance à vouloir détester les lieux trop touristiques, cette fois, avec Venise, je n’ai pas eu d’autre choix que de m’avouer vaincu : j’ai adoré cette ville !

> Florence, que j’aurais aimé voir sous un meilleur jour

J’ai vu Florence sous la pluie, alors forcément ma vision est légèrement biaisée. Les monuments de son centre ville sont de véritables merveilles architecturales, et le Ponte Vecchio qui enjambe le fleuve Arno est un régal pour les yeux également.

J’y retournerai quand il fera meilleur temps pour l’apprécier davantage !

> Bergame, l’excellente surprise

Bergame a une particularité pour moi : je ne l’ai vue que de nuit. Et quel charme ! Ses ruelles pavées, sa ‘citta alta’, la ville haute, Bergame a une ambiance magique que vous devez absolument découvrir si vous passez en Italie prochainement.

D’ailleurs, Bergame fut une véritable surprise pour moi car je n’en attendais absolument rien. En fait, je n’y allais même pas pour la visiter, ce n’était ni plus ni moins que la ville d’arrivée et de départ de mes différents passages en Italie du nord (il y a un aéroport low-cost sur place, facile d’accès et pas cher du tout depuis Paris-Beauvais). Une des villes d’Italie qui a su me conquérir et où je reviendrai avec grand plaisir !

> Trieste, l’oubliée

A l’extrême nord-est du pays, Trieste est une ville peu connue (bien moins que les autres citées dans cet article en tout cas) et souvent oubliée par les touristes. Pourtant son centre ville historique est un dédale de rues et de places toutes plus mignonnes les unes que les autres. A ne pas manquer si vous passez dans le coin, par exemple si vous décidez de poursuivre vos explorations jusqu’à Ljubljana, en Slovénie.

Les plus belles villes d’Italie du Sud :

Descendons plus bas pour continuer d’explorer les plus belles villes d’Italie. Cette fois, direction le sud. Une des principales différences avec les villes d’Italie du nord, c’est que les villes citées ici bénéficient d’un taux d’ensoleillement bien plus élevé que celles du nord. Il est donc plus facile d’avoir une bonne perception de ces villes quand il fait constamment beau et chaud lors d’un séjour sur place (alors qu’au nord, surtout les villes en Lombardie, il faut vraiment avoir du bol pour apercevoir un coin de ciel bleu…).

> Rome, l’éternelle

Evidemment, rien d’original là-dedans, mais je ne pouvais pas rédiger cet article sans mentionner Rome l’éternelle comme l’une des plus belles villes d’Italie (si ce n’est LA plus belle). Trouvez-vous un hôtel sur Expedia (idéal pour comparer les prix et payer moins cher), proche du centre tant qu’à faire pour ne pas perdre trop de temps dans les transports, louez une vespa pour faire comme les italiens, et partez à la découverte de celle qui fût la plus prestigieuse citée de l’univers pendant plusieurs siècles. Vous n’allez pas le regretter !

> Naples, qui redore petit à petit son image

Naples souffre d’un déficit d’image notamment en raison de la mafia qui a sévit dans la ville à une époque (je ne dis pas que c’est révolu, mais en tout cas ça n’influe pas aussi directement sur le tourisme). Pourtant, la vieille ville de Napoli est l’une des plus belles d’Italie, avec ses ruelles bigarrées, colorées, bruyantes et vivantes comme seules les italiens savent le faire. C’est aussi à Naples que l’on trouve les meilleures pizzas d’Italie (dit-on, en tout cas).

> Bari, sur la côte adriatique

A l’entrée de la « botte » italienne, Bari est l’une des villes emblématiques de la côte adriatique de ce côté-ci du bras de mer. Les touristes y sont de plus en plus nombreux depuis l’ouverture de l’aéroport low-cost juste à côté. Bari n’est pas sur le podium des plus belles villes d’Italie, mais elle se défend dans le top 10 sans problème.

> Lecce et son amphithéâtre antique

Cette fois, on est au coeur de la botte. Lecce est surtout connue pour son amphithéâtre datant du début du 1er siècle : une vraie merveille. Le reste vaut également le coup d’oeil : prenez le temps de flâner dans son centre historique, le nez en l’air, à l’affut d’un détail architectural. A l’occasion, sortez de la ville et allez explorer toute la région des Pouilles : c’est l’une des plus authentiques du pays. Que ce soit en bord de mer ou dans les petits villages des terres, vous allez en prendre plein les yeux !

Les plus beaux villages d’Italie

L’Italie, ce n’est pas que les villes, loin de là. Ce que j’aime, de plus en plus, dans ce pays, c’est explorer les petits villages où l’on vit encore à l’ancienne. Où les mamies transportent leur cabas pour aller faire leurs emplettes sur le marché où tout le monde se connait et s’invective chaleureusement. L’Italie est un véritable réservoir à villages savoureux, ne venez pas dans ce pays sans voir au moins ces deux endroits :

> Cinque Terre, mon coup de coeur absolu

Quittons le sud de l’Italie et remontons près de Gênes (qui aurait également pu figurer dans ce top des plus belles villes d’Italie), sur la côte ligurienne. A flanc de falaises, face à la mer, vous trouverez cinq petits villages multicolores surnommés les « Cinque Terre » en italien (je ne vous fais pas l’affront de la traduction). Ces endroits sont absolument magiques : Monterosso et Vernazza sont mes préférés, mais les autres valent plus qu’un simple arrêt également. Ne faites pas l’erreur que j’ai fait et passez au moins une nuit sur place (j’ai voulu dormir à Pise…), pour profiter de l’ambiance le soir, quand les touristes ont déserté les ruelles et le bord de mer.

> San Gimignano, la médiévale

Au coeur de la Toscane, San Gimignano est l’un des plus beaux villages médiévaux d’Italie. Ses grandes tours, ses fortifications, et l’ambiance générale qui y règne vous feront instantanément voyager dans le temps, au coeur du Moyen-Âge. Un immanquable si vous passez par la Toscane !

Et vous, quelles sont les plus belles villes d’Italie selon vous ?

A vous de me dire quelles sont vos villes préférées en Italie. Ai-je cité les plus belles ? En ai-je oublié quelques unes ? On m’a beaucoup parlé de Vérone notamment, mais je ne me suis rendu qu’à la gare ferroviaire, alors je n’ai pas trop d’avis…

Bon voyage à tous si vous partez prochainement !

Jérémy.

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !