Commment changer votre alimentation va transformer votre vie et vous rendre plus heureux :

Important : comment changer de vie en 30 jours et prendre enfin un nouveau départ ? Réponse ici !

Si vous cherchez une façon de changer votre vie sans devoir faire un travail sur l’aspect mental de votre personnalité, alors cet article va vous intéresser. Car je vais vous montrer comment transformer radicalement votre quotidien et vous rendre plus heureux, mieux dans votre peau, simplement en changeant vos habitudes alimentaires.

En bon normand, pendant longtemps j’ai mangé n’importe quoi : du camembert à tous les repas, des litres de crème fraîche dans chaque plat, et bien sûr de la bonne grosse cuisine au beurre. De quoi bien me boucher les artères. A côté de ça, je sortais beaucoup et je buvais à chaque fois des pintes de bière. Jamais de grosse cuite, mais toujours une pinte à la main.

A cette époque, je me sentais systématiquement lourd dans mon corps et toujours fatigué. Mais ça ne m’inquiétait pas. C’est en 2012 quand j’ai attrapé la mononucléose que je me suis dit : il est temps de changer.

C’était l’étape de prise de conscience, car j’ai continué de faire n’importe quoi au niveau alimentaire. Je mettais dans mon corps toujours autant d’alcool et de mauvaises graisses. Sauf qu’avec la maladie, j’étais constamment épuisé. Ça m’énervait de voir que je n’arrivais pas à retrouver mon énergie d’antan. Je me suis même tapé une mini-dépression en imaginant que le reste de ma vie serait comme ça : envie constante de dormir, destruction de l’estime de soi (via la non-réalisation de quoi que ce soit), etc.

Je savais que l’alimentation pouvait avoir un vrai impact sur notre corps et notre façon d’être, mais je n’avais jamais cherché à travailler sur cet aspect là, privilégiant le côté spirituel du développement personnel. Je me disais que je mangeais plutôt correctement et équilibré (je n’allais jamais à Mac Do, je ne buvais pas de merde de type Coca Cola, Energy Drink, etc), et que le problème se solutionnerait autrement qu’avec la nourriture.

En clair, dans ma tête, je croyais déjà manger sain, sauf que mon corps continuait de m’envoyer des signaux « je ne vais pas bien« .

Et puis je suis parti en voyage en Asie. Là-bas, pas de crème fraîche ni de camembert. A la place ? Des légumes cuits, des épices et du lait de coco. Pendant tout mon séjour, je me suis gavé de mangues, pastèques et autres fruits exotiques. Et mes repas : des plats simples et sains, typiquement de là-bas.

J’ai eu des moments où c’était difficile, c’est clair. Des moments où j’avais envie d’une énorme plâtrée de pâtes carbonara (d’ailleurs j’ai craqué une fois ou deux dans des restaurants bien touristiques !). Mais globalement, j’ai senti un changement s’opérer.

Mon corps retrouvait son énergie, je me sentais plus léger, plus en forme. J’étais de meilleur humeur. En clair, je me sentais mieux. Et je voulais que ça dure.

Pour fêter mon retour en Europe, je me suis fait une grosse tartiflette dans un restaurant où j’adorais aller. Résultat ? Je n’ai même pas réussi à terminer mon assiette (alors qu’avant je l’engloutissais et je reprenais même un deuxième petit plat ensuite), et je me suis senti lourd comme rarement auparavant, presque au point d’en vomir.

Mon corps s’était tellement habitué à la nourriture saine qu’il n’a pas supporté cet afflux de gras.

C’est là que j’ai capté : mon long séjour en Asie m’a permis de me purger de mes années « nourriture grasse », et désormais je pourrais donner à mon corps ce dont il a réellement besoin pour être en forme.

Alors je ne me suis pas transformé en moine bouddhiste hein, loin de là. Je continue de boire de l’alcool, et même de me faire des bons plats plein de fromage et de crème fraîche. Sauf que c’est vraiment épisodique et à chaque fois je me sens lourd ensuite. Et surtout, mon régime de base est vraiment tourné vers les fruits et les légumes, alors qu’avant il était composé principalement de pâtes et de produits laitiers.

Bref, voici cinq principes et conseils que je voudrais vous donner pour vous sentir mieux dans votre corps, donc mieux dans votre tête.

1. Pour un maximum d’énergie, mangez des aliments crus

Notre corps absorbe mieux les nutriments des fruits et légumes quand ils sont crus. Car on les cuit, on détruit l’aspect « vivant » de l’aliment, et on perd une partie de ses bienfaits. Pour absorber un maximum d’énergie et se sentir mieux, il est préférable de manger vos légumes aussi crus que possible.

2. Faites des cures detox régulièrement

Il y a plusieurs façon de purger son corps et de lui redonner de la vigueur. La plus extrême mais aussi la plus efficace c’est le jeûne. Certaines personnes pratiquent ça sur plusieurs jours, mais sachez qu’un jeûne de 8 heures fait déjà énormément de bien à votre organisme, qui se met alors au repos. Vous pouvez aussi faire des cures detox via des monodiètes, ou via des jus de légumes (un extracteur de jus pourra vous être très utile d’ailleurs).

3. Arrêtez les produits transformés

Je sais que se mettre à manger sain quand on a l’habitude depuis tout petit de manger n’importe comment, c’est hyper compliqué et ça peut aussi paraître très contraignant. Pourtant, sans aller dans les extrêmes, le principe qui va avoir le plus de changement sur votre corps c’est celui-ci : arrêtez de manger des produits transformés. C’est à dire les plats surgelés ou préparés. Privilégiez les aliments qu’on peut trouver dans la nature (sous différentes formes), car ce sont ces aliments que notre corps a été habitué à manger, depuis des milliers d’années (alors que les produits transformés n’existent que depuis une cinquantaine d’années, notre ADN n’est pas codé pour ingurgiter ça).

L’idée c’est de donner à votre corps exactement ce pour quoi il a été programmé, et de lui éviter de vous fatiguer en traitant des produits non naturels.

4. Questionnez vous sur ce que vous mangez

Prenez l’habitude, quand vous mettez quelque chose dans votre corps, de vous demander si cet aliment va vous rendre meilleur ou moins bon. « Cet aliment va-t-il me tirer vers le haut ou vers le bas ? ». Renseignez vous sur la nourriture que vous mangez, sur sa provenance et sur sa qualité. Faites en sorte de mettre un maximum de nourriture « positive » dans votre corps, et le moins possible d’ingrédients négatifs (même si craquer pour une bonne pizza entre copains de temps en temps, ça ne fait pas de mal… tant que le reste est positif !).

5. Concentrez vous sur le plaisir

J’ai longtemps été persuadé que nourriture saine et plats délicieux étaient contradictoires. Comme si manger sain était une corvée et que les seuls produits bons de goûts étaient les « mauvais » pour l’organisme. Au final, aujourd’hui, je me régale avec ce que je mange car j’ai compris qu’un plat pouvait être sain ET bon (mon aliment préféré aujourd’hui c’est la… courgette ! Alors que je supportais pas ça il y a quelques années).

Bref, pour que votre transition s’aborde en douceur, continuez de manger ce que vous aimez. Diminuez les quantités et rajoutez des ingrédients sains dans vos plats. Puis diminuez petit à petit la quantité de « mauvais » produits, jusqu’à apprécier la nourriture saine en tant que tel.

Si vous passez d’un extrême à l’autre, comme c’est souvent le cas chez les gens qui font des régimes, vous ne tiendrez pas longtemps et vous retomberez dans vos mauvaises habitudes alimentaires.

Ce n’est pas grave si vous mettez un an ou deux pour changer votre régime alimentaire et passer à quelque chose de sain et bon pour votre organisme. L’important c’est de voir sur le long-terme. Si y passer un an vous permet ensuite de manger sain le reste de votre vie, alors c’est génial.

L’important c’est juste de faire le premier pas maintenant. Forcez vous par exemple à prendre systématiquement un fruit que vous aimez en fin de repas. Puis ensuite, vous vous forcerez à réduire la quantité de crème dans votre assiette. Ensuite, vous remplacerez la cuisine au beurre par de l’huile d’olive, et ainsi de suite. Si vous partez de plus loin, commencez par exemple par aller à Mac Do une fois par mois au lieu d’une fois par semaine, si c’est votre rythme actuel.

Bref, je pense que vous avez saisi l’idée. Allez-y tranquillement, prenez un virage qui va s’inscrire dans la durée et qui ne vous mettra pas dans le même sac que tous les gens qui abandonnent leurs objectifs au bout de quinze jours.

Manger sain va vous permettre de changer durablement votre vie. De vous sentir mieux dans votre peau, d’avoir les idées plus claires et d’avoir plus d’énergie. Testez, vous le verrez ! Et si vous voulez changer de vie en 30 jours, alors remplissez le petit formulaire ci-dessous et vous recevrez tous mes conseils pour prendre un nouveau départ et transformer votre vie !