5 règles à mettre en place pour améliorer votre santé :

La santé est un atout indispensable si vous voulez réussir, et c’est quelque chose qui m’a toujours intéressé, enfin depuis que je me suis mis au développement personnel ^^. Avant je mangeais quand même pas mal dans les fast-food, alors que maintenant c’est très rare. Mes habitudes ont changé quand j’ai compris l’importance de l’alimentation.

« Que ton alimentation soit ta première médecine« . C’est Hippocrate qui disait ça, il y a des siècles, et ça n’a jamais été plus d’actualité.

En effet, ce que l’on met dans son corps à raison de 3 fois par jour peut faire d’énormes dégâts, ou à l’inverse nous maintenir dans une santé de fer. Imaginez-vous mettre du savon dans votre réservoir ?

C’est ce qu’on fait sans cesse avec notre corps. Le problème, c’est que les résultats dramatiques arrivent sur le long terme. Ok, manger au MacDo, ça ne tue pas. C’est manger au MacDo 3 fois par semaine pendant des années qui fait du mal. Ok, fumer une clope ne tue pas. Mais 10 clopes par jour, ça commence à faire mal.

Donc, de cela découle mon premier principe :

1. La dose fait le poison

Tout ce que je vais vous dire là, n’est pas fait pour vous faire changer du jour au lendemain. Et radicalement. Je suis plus dans l’optique de continuer à profiter, mais d’essayer de changer petit à petit, et à se faire plaisir une fois de temps en temps.

Comme je le dis, c’est de boire du lait tous les jours qui est néfaste. Ou de fumer tous les jours…etc. Une fois de temps en temps, ça fait du bien de manger du fromage, donc je m’accorde ce plaisir. Mais avant j’en mangeais tous les jours. Maintenant j’évite.

A côté de ça, j’ai mis en place des routines, et remplacé quelques aliments par leur équivalent sain. Mais c’est pas pour ça que je me prend la tête. Il faut savoir être équilibré, ça marche pour le développement personnel comme pour l’alimentation.

J’en parle plus en détail sur le blog Eczema Atopique. Un blog dédié à l’eczéma, pour le guérir de façon naturelle, sans passer par des médicaments.

2. Mangez des aliments qu’on aurait pu manger il y a des millénaires

Deuxième point important, pour savoir ce que vous pouvez manger, c’est de vous demander comment on aurait fait il y a 30 000 ans.

Si vous vous intéressez à l’alimentation, vous allez voir de tout et son contraire. Et vous ne saurez plus qui croire.

Mon fondement de base, moi, c’est qu’il faut manger ce qu’on pouvait trouver il y a 30 000 ans. Donc exit l’agriculture (donc le blé), et les élevages. On avait pas ça. Il faut savoir que l’agriculture a commencé il y a environ 10 000 ans.

Avant on ne mangeait pas de blé. Avant on était chasseur-cueilleur. On allait récolter les fruits, légumes à côté (donc on mangeait de saison forcément), et on chassait ou on péchait.

Parce que notre organisme n’a pas évolué depuis, et fonctionne pareil. Et il n’est pas fait pour manger du blé (on ne digère pas le gluten), ni pour boire du lait de vache, laissez-le pour les veaux !

Après, il faut aussi s’adapter. Je vous vois mal aller chasser le dimanche en plein centre ville de Paris, et cueillir vos légumes. Il faut aussi savoir vivre avec son temps, mais dans le principe, je pense que vous saisissez ce que je veux dire.

3. Arrêtez les sucres !

Il y a 4 poisons blancs : le sucre, le sel, la farine, le lait. Je vais m’attarder sur le sucre.

Nous consommons beaucoup trop de sucres. Que ça soit dans le café, dans les pâtisseries, desserts, glaces ou … dans les pates. On en mange trop. Le pain aussi en fait partie.

Car ces aliments possèdent un Index Glycémique élevé. Donc le foie va devoir produire de l’insuline pour faire baisser le taux de sucre du sang, appelé glycémie. Et cela cause de nombreux problèmes, le premier, vous l’aurez deviné, étant le diabète.

Mais, le sucre va plus loin que ça, et aide au développement du cancer. Les cellules cancéreuses se développent avec du sucre.

C’est pour ça qu’on commence à parler du jeûne pour ce type de maladies. Mais nous n’en sommes qu’aux prémices, et il faut beaucoup de preuves, et de tests pour le faire accepter.

Malheureusement la consommation de sucre a augmenté en flèche depuis 200 ans. Et les cancers aussi.

Les sucres, vous en trouvez dans les pâtisseries et les gâteaux, les sodas que nous consommons de plus en plus, le pain, les pâtes, le riz, les pommes de terre.

Pour faire simple : évitez tous les gâteaux, préférez un bon fruit. Ou des amandes. Prenez des pâtes, du riz ou du pain complets. Cela diminue l’IG, car la graine est entière et il y a des fibres.

Et évitez de boire des trucs sucrés. Buvez de l’eau (mais pas n’importe quelle eau, cf mon point n°5) ! 

4. Prenez des douches froides

C’est un geste tout simple à mettre en place. Mais la douche froide a de nombreuses vertus. Entre autre, elle va faire circuler votre sang dans tout votre corps.

Et le sang nettoiera vos organes, et viendra irriguer plus facilement des parties de votre corps. Et vous pourrez vous prévenir des maladies de coeur, ou encore des jambes lourdes !

Cela ressert également les pores de la peau, et provoque une sensation de bien-être immédiate. Il y’a beaucoup de capteurs au froid sur la tête, alors n’hésitez pas à passer la tête sous l’eau froide.

C’est pour ça que les finlandais se jettent dans la neige après un bon sauna : l’effet de contraste active la vasoconstriction et donc la circulation du sang !

5. Buvez de l’eau, beaucoup d’eau, mais de l’eau « propre »

L’eau du robinet n’est pas propre. Malgré tous les tests qu’on fait, il y a des polluants qui sont en excès, et qui dépassent même les normes fixées par l’Etat. Mais personne ne dit rien.

Allez voir la qualité de l’eau de chez vous. Il y a des relevés facilement trouvables sur internet. Vous verrez que certaines normes sont dépassées, et on ne s’en inquiète pas !

L’eau est sensée être nettoyante pour le corps. Mais si elle est chargée de toxiques, elle ne l’est plus.

Par exemple, elle présente des métaux lourds type aluminium. On sait que l’aluminium est mauvais à la santé. Mais on continue à l’utiliser alors qu’il y a d’autres solutions qui existent.

On pourrait croire que l’eau en bouteille est mieux. Et bien non. Elle est souvent trop minéralisée. Le problème ? On ne peut pas absorber tous ces minéraux. Il y en a trop pour le corps. Donc on se trouve à les évacuer, comme des déchets. Et ça fait travailler les reins inutilement.

L’idéal si vous en buvez, c’est de regarder les résidus a sec, il faut qu’ils soient à moins de 300mg/L, et si vous pouvez faire moins de 100, c’est encore mieux.

Le top du top, ça serait de nettoyer et dynamiser vous-même votre eau. L’eau dynamisée est bien mieux absorbée par le corps. En fait, elle retrouve son état naturel. C’est-à-dire que dans la nature l’eau se tape contre les roches, bouge, fais des tourbillons. Elle est active, vivante. Mais une fois qu’elle stagne elle l’est bien moins. Et moins assimilée par le corps.

Il est possible, avec des aimants par exemple, de la dynamiser. Pour la nettoyer, vous avez des appareils pour faire de l’osmose inverse, qui est le top. Maintenant, si vous n’avez pas le budget, une carafe Brita sera déjà un énorme changement.

Depuis que je bois l’eau d’une telle carafe, j’ai déjà constaté que ma peau était moins sèche, et que j’étais plus frais le matin au réveil. Testez !

Si vous suivez déjà ces 5 conseils, vous aurez de quoi vous refaire une santé. Bien entendu, il y a énormément de choses à changer, mais celles-ci sont très importantes.

Alors à votre santé ! Pensez long terme ;).

Le bonheur est à portée de clic :
Vous avez encore droit gratuitement au pack complet pour vous aider à être plus heureux. Téléchargez tout de suite :
  • Le guide complet 'Les 7 clés du Bonheur' (PDF)
  • Les 3 étapes indispensables pour atteindre le bonheur (guide PDF)
  • Les détails de mon parcours : comment je suis passé de la déprime constante à l'épanouissement personnel (et comment vous allez faire de même)