Ce que les biathlètes de Sochi peuvent vous apprendre en développement personnel :

Lisez ceci : la recette du bonheur existe, elle est à télécharger derrière ce lien !

Cela ne vous a pas échappé, en ce moment se déroulent les Jeux Olympiques d’hiver, à Sochi, en Russie. Et je trouve que ces athlètes ont beaucoup à nous apprendre en terme de développement personnel. Car même s’ils n’en sont probablement pas conscients, le message qu’ils envoient à travers leurs performances hors du commun ont un écho particulier chez ceux qui s’intéressent au développement personnel.

J’ai choisi de prendre pour exemple les biathlètes de Sochi, aussi bien les français que les autres, et de mettre en lumière quelques leçons que l’on devrait tous retenir pour améliorer nos vies comme eux ont su rendre la leur absolument mémorable. Regardez :

Notez que c’est le site de paris sportifs Bwin qui m’a suggéré l’écriture de cet article, avec pour thème « ces sportifs qui vous inspirent ». Très bonne initiative de leur part !

1/ Toujours se battre jusqu’au bout :

L’exemple est tout trouvé : lors de l’épreuve de Biathlon ‘mass start’, Martin Fourcade se bat pour tenter de rattraper le biathlète norvégien qui a quelques centimètres d’avance sur lui… et de perdre sur le fil, à 3cm du vainqueur.

Dans le sport comme dans la vie, il est important de se battre pour ses idées, pour ce en quoi on croit, et de ne jamais rien lâcher tant que l’on a encore des forces.

Si aujourd’hui il y a des projets en lesquels vous croyez : battez-vous ! Donnez leur vie et ne lâchez rien tant que vous pouvez encore vous investir dedans !

se-battre-jusqu-au-bout

2/ Rester humble en toutes circonstances :

Au bout de 5 olympiades et d’une myriade de titres prestigieux, le norvégien Ole Einar Bjoerndalen vient de battre le record absolu des Jeux Olympiques d’Hiver. A l’heure où j’écris ces lignes, il vient de décrocher sa 13e médaille et devient ainsi le plus médaillé de l’histoire des Jeux d’hiver.

Alors que certains prennent un boulard monumental pour bien moins que ça, notamment dans un certain sport collectif que je connais bien, Bjoerndalen est, à 40 ans passé, un exemple d’humilité et de discrétion.

C’est à mon sens une preuve de grande intelligence de sa part, et ça ne me rend que plus admiratif de sa performance.

Restez humble dans votre comportement, respectez vos adversaires dans la vie comme dans le sport, et vous n’en sortirez que grandis !

3/ Assumer ses actes et rester unis, dans la victoire comme dans la défaite :

mentalite-des-champions

Jean-Guillaume Béatrix est un grand champion. Dans l’interview qu’il donne à France Télévision à l’issu du relais mixte de Biathlon, il déclare : « on gagne ensemble, on perd ensemble« . Alors que le journaliste lui demandait si ce n’était pas trop dur de partir après un relais raté par sa coéquipière (qui a loupé 4 tirs d’affilés), il ne charge pas Anais Bescond de son mauvais relais mais au contraire explique qu’ils ont couru à 4, qu’ils sont une équipe indivisible et qu’on ne peut mettre quiconque en avant, ni dans un sens ni dans l’autre.

J’ai trouvé sa réaction on ne peut plus admirable : ne pas se chercher d’excuses et rester unis dans la victoire comme dans la défaite.

Dans nos vies de tous les jours, quand on échoue dans nos objectifs, gardons ceci en tête : ce n’est pas la faute des autres, ce n’est pas à cause du mauvais temps, ou de la malchance. C’est à nous de prendre notre destin en main, et à nous seuls. C’est peut-être le plus important à comprendre pour réellement changer de vie et enfin se reprendre en main : on est TOUS maître de notre destin. Simplement, il faut en avoir conscience et l’accepter.

4/ Etre ambitieux… et mettre les moyens en face de ses ambitions :

Non l’ambition n’est pas un vice ! Contrairement à ce que la société tente de nous mettre en tête depuis le plus jeune âge, en nivellant constamment tout par le bas. Etre ambitieux est une qualité, à condition de respecter le point numéro 2 : l’humilité. Et Martin Fourcade, à ce niveau là, est un maître en la matière. Lui qui veut tout gagner, qui pleure presque en finissant 2e de l’épreuve de ‘Mass Start’, il décide de retourner se coucher à 20H, juste après l’épreuve de relais mixte, pour être en forme pour l’épreuve du lendemain et mettre toutes les conditions de son côté pour gagner.

Etre ambitieux, avoir des rêves, c’est bien beau, mais les transformer en action concrète, être prêt à faire des sacrifices pour les voir se réaliser, c’est beaucoup plus rare. Et les biathlètes de l’équipe de France sont des exemples à suivre, ici encore.

5/ Garder le sourire et savourer chaque moment

ondrej-moravec

C’est le tchèque Ondrej Moravec qui me fait écrire ces lignes. Ce gars est incroyable : il termine systématiquement 2e ou 3e derrière les norvégiens ou les français, et doit se contenter des places d’honneur. Mais à chaque fois qu’il monte sur le podium, il a un sourire jusqu’aux oreilles et il transmet sa bonne humeur à des kilomètres à la ronde.

Adoptez la même attitude et vous allez rapidement transformer votre vie : souriez autour de vous, soyez fiers de ce que vous avez réalisé même si ce n’est pas le must, et sachez rester léger tout en profitant de chaque instant.

J’aurais pu rajouter beaucoup de choses : l’importance de croire en soi, de se dépasser, de prendre du plaisir en toutes circonstances, leur désir d’apprendre, de s’améliorer, … Cet article pourrait faire des pages et des pages, mais l’essentiel est là.

Nous avons tous beaucoup à apprendre des grands hommes. Et incontestablement, ces gars là, Jean-Guillaume Béatrix, Martin Fourcade, Ole Bjoerndalen, Anaïs Bescond et tous les autres, sont de sacrés champions ! Bravo à eux pour leurs performances et leur mentalité irréprochable !

Le bonheur est à portée de clic :
Vous avez encore droit gratuitement au pack complet pour vous aider à être plus heureux. Téléchargez tout de suite :
  • Le guide complet 'Les 7 clés du Bonheur' (PDF)
  • Les 3 étapes indispensables pour atteindre le bonheur (guide PDF)
  • Les détails de mon parcours : comment je suis passé de la déprime constante à l'épanouissement personnel (et comment vous allez faire de même)