Apprendre à maîtriser ses émotions : la méthode qui marche

Lisez ceci : la recette du bonheur existe, elle est à télécharger derrière ce lien !

A l’époque dans laquelle nous vivons, il est indispensable de savoir tirer profit du moindre de ses atouts. Les prédispositions pour telle ou telle disciplines, des facilités pour les langues ou encore un bagout hors-pair, sont autant de qualités qui peuvent jouer un rôle déterminant dans la réussite professionnelle et l’épanouissement personnel de chacun. Mais un atout qui est souvent négligé est la maîtrise de soi, qui passe souvent par être capable de maîtriser et de dissimuler ses émotions.

Vous aurez beau avoir toutes les compétences du monde, l’expérience et le savoir-faire, si vous êtes d’un caractère impulsif, vous aurez du mal à les exploiter au maximum de leur potentiel. Pour profiter au mieux de vos dons innés ou acquis, il est essentiel de rester maître de vos émotions à tout moment, qu’importe la situation. Il faut savoir réprimer les réactions irréfléchies et involontaires pouvant avoir des conséquences néfastes au cours d’une conversation agitée ou d’une négociation difficile.

Pour mettre toutes les cartes de son côté il faut apprendre à cacher son jeu. Il ne s’agit pas de devenir méfiant ou sournois, mais simplement de maîtriser son langage vocal et corporel pour opposer un filtre aux signes évidents et inconscients qui pourraient être source d’embarras ou contre-productifs à l’objectif du moment.

Quel meilleur exemple pour illustrer ce type de comportement qu’une partie de poker, un véritable échantillon de stratégie, du meilleur et du pire en matière de dissimulation des sentiments. La meilleure démonstration est le bluff, qui permet grâce à une parfaite maîtrise de la situation de compenser une donne défavorable par une manipulation de la perception de l’adversaire.

Alors comment développer sa maîtrise de soi et de ses émotions ?

La première chose à faire, c’est apprendre à se connaître et à déceler rapidement les signes d’énervement, d’agacement ou de joie qui peuvent survenir dans votre vie. Plus vous allez reconnaître certaines émotions et être capable de les associer à une action précise, plus vous allez être capable de vous maîtriser en toutes circonstances.

Par exemple, si vous voulez apprendre à maîtriser votre colère, voici comment vous pouvez travailler :

-> 1 : à chaque fois que vous sentez la colère monter, analysez votre environnement et notez ce qui peut revenir fréquemment (un certain type de personnes, un état d’esprit particulier, un type de remarque que vous n’appréciez pas d’entendre, etc).

-> 2 : une fois que vous savez à quoi votre émotion « colère » est sensible, soyez vigilant à votre environnement. Quand vous remarquez que un ou plusieurs des facteurs qui déclenchent votre colère se retrouvent à proximité (encore une fois, il peut s’agir d’une personne en particulier, d’une date, d’un lieu, etc), vous avez deux possibilités. Soit vous faites en sorte d’éviter de vous y confronter (vous éviterez la colère, mais cela n’améliorera pas votre connaissance et votre maîtrise de vos émotions), soit vous y allez prudemment, en respirant lentement, et en gardant pleine conscience de tous vos actes et paroles.

-> 3 : devenez un pro de l’anticipation : à chaque fois que vous vous trouvez dans une situation où votre colère peut monter, jouez une partie d’échec dans votre tête en prévoyant à l’avance les coups possibles. Le fait d’anticiper au maximum les actions des « déclencheurs de colère » fait que vous allez plus facilement garder la tête froide, et que vous arriverez à davantage maîtriser votre colère que si vous vous laissez submerger par vos émotions.

Alors certes, j’ai pris l’exemple de la maîtrise de soi via la colère. A vous de dupliquer ces petites astuces pour les appliquer à votre cas précis : par exemple la gestion du stress (si vous fouillez un peu sur le blog, vous verrez de nombreux articles à ce sujet).

Bref, le plus important pour apprendre à maîtriser ses émotions, c’est surtout de se connaître soi, de savoir à quels moments vos émotions se déclenchent et pourquoi. Puis ensuite, de travailler à la source en « soignant » votre environnement et en évitant de vous approcher des éléments déclencheurs (de stress, de colère, de joie, d’angoisse, etc). Plutôt simple, non ? :)

Alors à vous de jouer !

Jérémy.

Le bonheur est à portée de clic :
Vous avez encore droit gratuitement au pack complet pour vous aider à être plus heureux. Téléchargez tout de suite :
  • Le guide complet 'Les 7 clés du Bonheur' (PDF)
  • Les 3 étapes indispensables pour atteindre le bonheur (guide PDF)
  • Les détails de mon parcours : comment je suis passé de la déprime constante à l'épanouissement personnel (et comment vous allez faire de même)