Changer de vie et partir s’installer au Canada : le nouveau rêve des français ?

Canada-paysage

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Quand je discute avec mes lecteurs sur leurs envies à propos du changement de vie, il y a plusieurs destinations qui reviennent régulièrement.

La première, c’est l’Australie : ce pays lointain, ensoleillé, où tout semble possible. L’american dream n’a qu’à bien se tenir, l‘australian dream est en train de le détrôner, semble-t-il. Et la seconde, c’est le Canada. Le grand pays blanc semble attirer énormément de français qui veulent prendre un nouveau départ. D’ailleurs, au passage, ce week-end j’ai réservé mon billet d’avion pour Montréal, départ à la fin août ! Ca sera mon tout premier voyage au Canada, et je dois dire que j’ai hâte d’y être !

A mon sens et vu de l’extérieur, voici 3 points qui attirent les français :

Le Canada : une identité culturelle forte :

Quand on pense à la culture canadienne, la première chose qui me vient à l’esprit c’est le hockey. J’ai plusieurs amis qui suivent avec attention les résultats de la NHL, et ça me fait toujours halluciner de voir leur engouement pour une compétition qui se déroule à plus de 5000 km de là.

Au delà du hockey, le Canada (enfin, le Québec en particulier) me plait pour sa volonté de conserver son identité linguistique. Les anglicismes sont systématiquement traduits, et je trouve ça d’autant plus courageux de leur part car ils ont les Etats-Unis à quelques kilomètres de chez eux, ça pourrait être tentant de se laisser aller à l’anglais.

Bon, je ne parlerais pas du cliché du bûcheron barbu en chemise à carreau rouge et noire, je veux pas me fâcher avec mes lecteurs québécois :)

Bref, vu de France, j’aime la mentalité et la culture québecoise. J’en apprendrais plus à l’automne, lorsque je débarquerais à Montréal !

Des paysages à couper le souffle :

Des grandes étendues de neige, des lacs, des sapins, des rivières gelées. Je vois le Canada comme un grand pays bleu, blanc et vert. Un climat rugueux et exigeant pour des habitants chaleureux et accueillants.

Ce qui m’a décidé à partir au Canada à l’automne, c’est pour profiter du fameux été indien, et des couleurs rouges, jaunes et orangées de la nature.

Quand je discute avec mes lecteurs qui rêvent de partir là bas, c’est aussi ce qui revient souvent : le rapport à la nature, la neige, les étendues vierges de toute trace d’humanité. Même si en France on a tout de même des régions bien préservées, on ne pourra jamais rivaliser avec le Canada à ce niveau là.

Canada : un pays qui ne connaît pas la crise ?

Je sais que ce n’est pas forcément vrai, et que les canadiens sont probablement autant impactés par la crise que nous, dans l’hexagone.

Cependant, beaucoup de français ont l’image d’un Canada puissant, qui résiste un peu mieux que les autres à la crise internationale. Les opportunités de carrière sont nombreuses (ou semblent l’être) de ce côté de l’Atlantique. Et c’est ce qui donne envie aux français qui ne voient pas le bout du tunnel de prendre un aller simple pour Québec et recommencer une nouvelle vie.

Pour travailler au Canada, il y a plusieurs possibilités : le Visa Vacances Travail pour faire des petits boulots et découvrir le pays pendant un an, ou le VIE, pour carrément devenir expatrié et avoir l’opportunité de faire son trou sur place. Vous pouvez également postuler directement auprès des entreprises canadiennes, mais, évidemment, à compétence égale la priorité sera donné aux canadiens (vous avez donc plutôt intérêt d’avoir des compétences spécifiques et/ou hyper demandées).

Et vous, tout quitter pour s’installer au Canada, ça vous tenterait ?

Lecteurs québecois : que pensez-vous de cette vision qu’on a, nous français, de votre pays ?

Je serais curieux de savoir votre point de vue de l’intérieur !

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !