Se poser des questions : bonne ou mauvaise chose ?

Lisez ceci : la recette du bonheur existe, elle est à télécharger derrière ce lien !

Depuis toujours, je me pose des questions. Est-ce qu’il y a une vie ailleurs que sur Terre ? Pourquoi sommes-nous ici ? D’ailleurs pourquoi ici et pas ailleurs ? Mon cerveau est en constante ébullition, et je n’arrive pas à m’empêcher de me poser des milliards de questions. D’ailleurs, un des mots que j’ai dû le plus dire à mes parents quand j’étais petit doit être « pourquoi ? ». « Pourquoi ci ? Pourquoi ça ? »

Se poser des « grandes » questions, je pense qu’on sera tous d’accord pour dire que c’est bien. Ca stimule notre imagination, on réfléchit, on tente de deviner, de projeter : je ne vois pas comment cela peut être une mauvaise chose, ni comment cette activité peut avoir des conséquences négatives.

En revanche, là où je suis un peu plus circonspect, c’est sur les « petites » questions. Celles qui vont régenter notre vie de tous les jours. Celles qui sont ancrées dans un quotidien bien réel, et dont les réponses vont influencer nos vies.

« Est-ce que je m’épanouis dans mon boulot ? »

« Est-ce que la personne qui accompagne ma vie en ce moment est vraiment celle qu’il me faut ? »

« Est-ce que je ne pourrais pas changer complètement d’environnement ? »

Ces petites questions n’ont l’air de rien, mais elles se prolongent en longues réflexions, intenses, et souvent lourdes de conséquence.

Parce que, justement, les réponses vont nous amener à reconsidérer tout un pan de nos vies, remettre en question un tas d’habitudes, repenser totalement certaines manières d’agir.

C’est cette période de questionnement généralisé, qui suit la formulation involontaire d’une des questions citées plus haut, qui me fait, justement, me poser la question : est-ce positif de systématiquement se poser des questions ?

Quand on est heureux, dans son job, dans son couple, dans sa vie ou ailleurs, tout va bien. Mais quand on formule une question, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle subsiste, qu‘elle fait des émules. Et que la période de remise en question qui s’ensuit est loin d’être agréable. Puisqu’il faut envisager tout un tas de possibilités, et être capable de visualiser sa vie différemment.

Alors, c’est sûr que dans une perspective de développement personnel, sur le long terme, on est toujours gagnant à se poser des questions, à remettre en cause l’ordre établi. C’est-ce que j’explique sur ce blog depuis pratiquement un an, et mon avis n’a pas changé là-dessus. Mais au final, est-ce qu’on ne serait pas plus heureux à vivre dans l’ignorance et la simplicité, sans jamais se poser de questions, simplement en prenant la vie comme elle vient ?

Et vous, qu’en pensez-vous ? Bonne ou mauvaise chose, de se poser tout le temps plein de questions ?

Le bonheur est à portée de clic :
Vous avez encore droit gratuitement au pack complet pour vous aider à être plus heureux. Téléchargez tout de suite :
  • Le guide complet 'Les 7 clés du Bonheur' (PDF)
  • Les 3 étapes indispensables pour atteindre le bonheur (guide PDF)
  • Les détails de mon parcours : comment je suis passé de la déprime constante à l'épanouissement personnel (et comment vous allez faire de même)