Vivre des relations humaines extraordinaires : voici la recette

Lisez ceci : comment se faire des amis et en finir une fois pour toutes avec la solitude : Cliquez ici !

Cet article est tiré de mon expérience directe et (très) récente.

Je suis parti au Portugal en ce mois d’octobre, y chercher le soleil qui avait manqué à mon été normand. (non, ce n’était pas que des vacances, je n’ai pas chômé, croyez-moi !). Et j’en ai profité pour compléter mon observation des relations humaines.

Et quelque chose que je n’arrivais pas à cerner jusqu’alors m’a littéralement sauté aux yeux en arrivant là bas.

Je vais vous expliquer de quoi il s’agit, mais avant cela je dois vous parler de la manière dont j’ai voyagé. J’ai utilisé le Couchsurfing. En gros, le principe est simple : on est hébergé chez l’habitant en échange d’un petit cadeau et de sa bonne humeur.

Le concept repose justement sur l’échange et les relations humaines. Les gens se font confiance : on invite quelqu’un à passer quelques jours chez soi alors qu’on ne le connaît ni d’Eve ni d’Adam, et inversement, en voyage, on se prend à vivre chez un inconnu total pour quelques jours. Pour ceux qui ne connaissent pas et qui sont avides de nouvelles rencontres, je recommande chaudement : j’ai rencontré des gens extraordinaires grâce à ce système !

Mais refermons la parenthèse. J’étais donc en train de préparer mon voyage au Portugal, et je cherchais quelqu’un pour m’héberger dans la petite ville de Coimbra, au centre du pays. J’ai formulé quelques requêtes, et plusieurs personnes m’ont répondu positivement. Au final, j’ai eu le choix de la personne que j’allais rencontrer sur place : et je vais vous expliquer comment j’ai choisi mon hôte, de manière complètement inconsciente.

La plupart des réponses que j’ai reçues disaient ceci, en substance : « ok pas de soucis pour te recevoir, voici mon numéro, on se recontacte pour l’heure et le lieu de rendez-vous ! ». Pourtant, une personne a répondu un message différent : « ok, je t’héberge avec plaisir, samedi soir on a prévu une soirée avec des amis brésiliens et dimanche on va certainement cuisiner un morceau avec une copine. Tiens moi au courant de ton arrivée ! ».

A votre avis, quel hôte j’ai choisi, au final ?

Au début, je n’ai pas compris mon choix. Je l’ai fait inconsciemment. Mais comme je ne peux pas m’empêcher d’analyser les interactions humaines, j’ai découvert ce processus assez remarquable.

L’être humain est une proie. Pour faire facilement des rencontres, vous devez prouver que vous n’êtes pas dangereux. En « invitant » une personne à rentrer dans votre univers, en la projetant dans un monde imaginaire qui paraît plaisant, vous allez la rassurer et gagner sa sympathie. Et vous lancerez la relation de la meilleure des manières !

La méthode est simple, et je vous la livre maintenant : quand vous rencontrez quelqu’un, projetez une activité commune. Une activité plaisante, tant qu’à faire, dans laquelle cette personne peut s’imaginer aisément. Vous allez créer un processus mental dans lequel vous vous visualiserez déjà comme amis. Les gens n’auront qu’une envie ensuite : réaliser ces activités avec vous !

 

Voici comment faire des rencontres :
Vous avez encore droit gratuitement au pack complet pour vous aider à faire + de rencontres :
  • Comment rencontrer des gens quand on est seul (fiche-action au format PDF)
  • 4 erreurs à ne JAMAIS faire pour se faire de nouveaux amis (guide PDF)
  • Mon parcours : comment j'ai vaincu la solitude (et comment VOUS allez faire de même !)