Trois manières de se rendre indispensable au travail

Lisez ceci : comment devenir un leader charismatique et apprendre à se faire respecter ? Plan d'action ici !

En ce moment, j’écris beaucoup sur l’entrepreneuriat et sur la façon dont je suis en train de changer de vie, en créant mon entreprise (pour rappel, je suis journaliste de formation, et je n’y connaissais absolument rien en création et gestion d’entreprise avant de me lancer).

J’ai toujours aimé mon boulot, mais pourtant, à un moment, j’ai ressenti le besoin de faire autre chose. Néanmoins, je sais très bien que ce n‘est pas le cas de tout le monde. Beaucoup d‘entre vous aiment leur job, et ont envie de continuer à le faire.

Alors quitte à travailler en tant que salarié, autant mettre toutes les chances de son côté pour aller le plus loin possible et s’éclater au maximum dans son job. Et ça commence par devenir un indispensable aux yeux de son patron et de ses collègues. Voici trois manières de le faire.

Se mettre en avant subtilement

Ce n’est pas la partie la plus simple à jouer. A trop se mettre en avant, on finit par se faire détester par ses collègues, ce qui est, bien sûr, contre-productif (sans blague ?). Au travail, il faut être capable d’assumer ses échecs comme ses réussites.

A mes débuts dans le monde du travail, j’avais tendance à toujours créditer les autres de mes propres réussites. Certainement à cause d’un mélange de gêne, de timidité et de modestie. Ajoutez à ça un tempérament qui m’incitait à rester dans l’ombre, vous aurez un employé modèle, qui fait bien son boulot et qui en plus distribue ouvertement les bons points aux collègues. En gros, tout ce qu’il ne faut pas faire si vous souhaitez progresser dans votre carrière.

Et puis un jour, j’ai eu un déclic. J’ai compris que non, quand on réussit à mener à bien un projet, ce n’est pas à quelqu’un d’autre de recevoir les gloires. Ca ne veut pas dire qu’il faut se lancer dans une guerre d’égo, mais simplement être capable, comme je le disais plus haut, d’assumer aussi bien ses échecs que ses réussites. De les énoncer clairement, factuellement, sans orgueil mal placée ni arrogance. Simplement avec honnêteté. Et pourquoi pas un soupçon de fierté aussi, quand l’épreuve a été rude et que le succès est effectivement au rendez-vous.

Se mettre en avant subtilement, c’est donc l’assurance que votre hiérarchie devienne consciente de vos qualités. Et qu’elle aie bien en tête que vous apportez réellement une valeur ajoutée à l’entreprise. Et ça, si ce n’est pas une manière de se rendre indispensable au travail, je ne sais pas ce que c’est 😉

Se faire apprécier de ses collègues

C’est un épisode d’How I Met Your Mother qui m’inspire cette partie de l’article.

Dans un épisode de cette sitcom, l’un des personnages (Marshall, pour ceux qui suivent) a peur de se faire licencier. Son collègue et ami (Barney), lui dit que pour n’avoir rien à craindre, il doit trouver quelque chose qui le différencie des autres employés de l’entreprise. Il montre en exemple « Food guy », un mec qui apporte toujours des gâteaux à tout le monde lors des réunions de travail. « Food guy » ne se fera jamais licencié car il a su se faire apprécier de ses collègues et de sa hiérarchie. C’est ainsi que Marshall devient celui qui organise les paris sportifs de l’entreprise, et devient « Bet guy ». Marshall ne craint plus d’être licencié car il se sait apprécié de ses collègues.

Bref, je ne vais pas développer plus cet épisode, vous avez saisi l’idée : avoir quelque chose à apporter aux autres en plus de vos « simples » compétences dans votre job. Ca ne veut pas dire que vous devez apporter des kilos de kit-kat tous les jours pour vos réunions de travail, ni que vous devez organiser des loteries clandestines. Ca peut tout simplement être agréable en proposant aux gens de votre service de sortir prendre un verre après le travail. Ou en organisant un pot pour l’anniversaire de quelqu’un. En clair, en participant activement à la vie de l’entreprise, plutôt que de la traverser comme une ombre en attendant le soir pour rentrer chez vous sans dire au revoir à personne.

Mettre de l’énergie et de la passion dans ses projets.

Avoir de l’énergie et en insuffler aux autres, c’est peut-être le point le plus important des relations humaines. L’idée c’est d’être pro-actif, d’être force de proposition. D’être un moteur. Et c’est valable dans la vie comme au travail.

Si vous arrivez en faisant la gueule au bureau, si vous serrez les mains en étant tout mollasson, personne n’aura envie de travailler avec vous. Et croyez bien que cela va vite remonter aux oreilles de votre hiérarchie.

A l’inverse, si vous montrez de la motivation, de l’entrain, que vous êtes souriant et que votre bonne humeur est communicative, les gens apprécieront de travailler avec vous. Et le tour sera joué : vous serez devenu un indispensable au travail.

Vos relations de travail vont se transformer !

En mettant en application ces trois points, même de manière minime, vous vous démarquerez vite de vos collègues qui tirent une gueule de trois kilomètres et qui se promènent avec un écriteau dans le dos : « je déteste mon job ». Vous deviendrez alors un indispensable au travail. Et vous vous y épanouirez davantage qu’en restant dans votre bulle, à ruminer contre tout et n’importe quoi !

Et vous, comment faites vous pour vous rendre indispensable au travail ? Vous avez un truc ?

Devenez un LEADER maintenant :
Téléchargez maintenant la série de documents pour devenir un leader charismatique :
  • La fiche action 'Les 4 étapes clés pour devenir Charismatique' (PDF)
  • 'Trop gentil ? C'est fini !' Le mémo complet au format PDF
  • Les détails de mon parcours : comment je suis passé de timide introverti à homme confiant et charismatique
  • + des conseils inédits plusieurs fois par mois, pour vous aider à avancer