Changer de vie #3 : gérer le stress de la création d’entreprise

Important : comment changer de vie en 30 jours et prendre enfin un nouveau départ ? Réponse ici !

Résumé des épisodes précédents : au chômage depuis le mois de juin, j’ai décidé de tenter de vivre mes rêves plutôt que de me remettre à la recherche d’un emploi salarié dans lequel je m’éclate de moins en moins.

 

Mon objectif, c’est d’acquérir de la liberté. L’emploi salarié me cloue au sol avec un salaire qui ne me permet pas de faire ce que j’aimerai faire, tout en occupant 70% de mon temps, ce qui me bloque également pour une majorité des tâches de la vie quotidienne, indépendamment de leurs prix.

 

Partant de cette réflexion, j’ai décidé de me lancer dans la création d’entreprise. L’objectif est double : d’une part, pouvoir voler de mes propres ailes sans limitation de revenus, d’autre part, pouvoir travailler d’où je veux, comme je le veux, aux horaires qui m’intéressent, et en compagnie des gens que j‘aurai choisi. Cette réflexion s’inscrit dans une démarche plus globale de développement personnel et de maîtrise de ma vie. Je suis intimement convaincu que, dans la vie, on n’a rien sans rien, et qu’il faut mettre les moyens en face de ses ambitions. C’est ce que j’ai décidé de faire : changer de vie. Sortir du moule. Ne plus suivre le troupeau.

Mon mois d’août a été pluvieux et studieux. Le projet de créer ma propre entreprise me trottait dans la tête depuis plusieurs années, mais cette fois c’est en marche. La machine est lancée. J’ai rendez-vous à la Chambre de Commerce de ma ville aujourd’hui même, pour obtenir les premiers documents nécessaire à la création de ma société.

Peu après mon licenciement, je disais m’être senti libre. Libre de pouvoir travailler pour moi, d’assumer pleinement mes actions, etc. Mais de plus en plus, outre l’excitation, je ressens aussi du stress. De l’anxiété.

« J’ai la sensation de marcher sur un fil tendu au dessus du vide »

Si ça marche, je serai l’homme le plus heureux de la planète. Je voyagerai partout où je veux, je travaillerai à minuit ou au petit matin, un croissant à la main, avec du heavy metal craché par la chaîne hifi. Le pied.

Je gagnerai certainement moins qu’en tant que salarié, du moins au départ, mais j’aurai acquis une liberté qui équilibrera la balance.

Jusqu’ici, je ne pensais qu’à ça, au positif.

Mais depuis quelques temps, une autre pensée est venue.

Celle qu’il se pouvait très bien que ça ne marche pas. Que je me plante royalement.

Depuis quelques jours, j’ai la sensation qu’on a enlevé les roulettes de mon vélo. Que je marche sur un fil tendu au dessus du vide, sans aucun filet de sécurité pour me retenir.

Apprendre à gérer le stress

« T’as voulu jouer au grand, si tu te casses la gueule, c’est pour toi ! ».

Ces mots résonnent dans ma tête. Même si je savais déjà que créer son entreprise était source de stress, je le vérifie désormais par moi-même. J’ai beau me raisonner, me dire que même si ça ne marche pas, je serai loin d’être à la rue, y’a pas à faire, ça reste flippant.

C’est flippant parce que, ce projet, j’y mets mes tripes. Et je m’engage. D’une part vis-à-vis de moi-même. Parce que, quoi qu’il en soit, tenter un truc, se planter et revenir la queue entre les jambes, ça risque de faire mal à l’égo. Et d’autre part, vis-à-vis des autres. Parce que je clame à tout va (et je le fais encore ici, dans ce billet) que je quitte le monde injuste du salariat pour me lancer en indépendant. Alors revenir quémander un emploi de salarié si ça rate, je vois d’ici les sourires en coin et les « ah bah t’as vu, je te l’avais dit ! ».

Alors oui, j’apprends à gérer le stress. Un stress différent, beaucoup plus intense que ce que je connaissais jusqu’ici, mais un stress qui fait aussi office de décharge d’adrénaline. Un stress qui me motive à me défoncer pour y arriver. Parce que, finalement, je ne me laisse pas d’autres options.

Changer de vie est à votre portée :
Pour vous aider à changer de vie, je vous ai préparé les documents suivants. Téléchargez TOUT gratuitement MAINTENANT :
  • 47 idées d'action pour changer sa vie (PDF - 51 pages)
  • Les 7 clés du Bonheur pour devenir la meilleure version de vous-même
  • Mon parcours : comment j'ai plaqué un job et une ville pour changer de vie radicalement, et enfin être heureux