Comment Charles, blogueur et voyageur, a tout plaqué pour s’installer à Londres

Des problèmes de motivation ? Alors lisez ceci : Comment devenir une MACHINE à accomplir vos PROJETS ! Cliquez ici !

Vous commencez à le savoir : sur ce blog, on aime la mise en pratique du développement personnel. En général, je prends des exemples tirés de ma vie perso pour illustrer les concepts dont je parle. Mais quand c’est possible, j’aime bien vous montrer des exemples de réussite, issus de mes rencontres aussi bien sur le web qu’en dehors.

Celui qui répond à mes questions aujourd’hui, c’est Charles, l’auteur du blog Vie Explosive. Charles a radicalement changé de vie, au cours de ces derniers mois. Il nous raconte comment dans cet entretien.

– – –

Salut Charles et merci d’avoir accepté cette interview ! Comme je le disais au dessus, en mars dernier tu as décidé de radicalement changer de vie en faisant tes valises et en t’envolant pour Londres. Tu peux nous en dire plus ?

Bonjour Jérémy, merci à toi de m’accueillir. Oui, j’ai décidé de partir en mars 2010 environ. A l’époque j’étais encore en études donc je devais attendre la fin de mes études. Après avoir travaillé quelques mois pour mettre de l’argent de côté je suis parti. J’ai sauté le pas. C’est franchement le plus dur : prendre le billet d’avion, et ensuite prendre l’avion. Ensuite tout s’enchaîne, et ce n’est pas réellement difficile malgré les problèmes.

Si j’ai décidé de le faire c’est d’abord pour sortir de ma zone de confort, devenir plus confiant, mais aussi pour devenir bilingue et rencontrer un autre état d’esprit que l’état d’esprit méfiant et négatif français. Et partir à l’étranger c’était le meilleur moyen. On laisse tout de côté pour repartir de 0, et on en revient forcément plus grand, enrichi.

C’est une décision qui a été difficile à prendre, de s’expatrier à Londres ? Qu’est ce qui a motivé ce changement radical ? Et pourquoi Londres, d’ailleurs ?

Non ce n’était pas difficile pour moi en tout cas. Comme je l’ai dit, le plus dur c’est de prendre l’avion. Tu sais que tu pars, et que tu laisses tout derrière toi. J’en avais mal au ventre. Mais bon, tu sais que tu peux rentrer en 1h30 si ça ne va pas, alors le risque est vraiment faible.

Je ne savais pas trop quoi faire après mes études, je voulais voir autre chose, et me prouver que je pouvais le faire. Quand tu as fait ça, tu peux faire encore mieux. Je voulais rencontrer plein de monde, m’amuser un an, devenir bilingue, et revenir vraiment plus grand en France prêt pour tout.

A l’origine, je voulais partir à Berlin. Finalement, je me suis dit que l’Angleterre c’était peut-être mieux pour apprendre l’anglais et que vu que je n’ai aucune connaissance en allemand, ça serait plus hardu.

Donc j’ai choisi l’Angleterre, et de là je me suis dit que Londres c’était le mieux car c’est la capitale donc dynamique au niveau des sorties, mais également au niveau du marché du travail. Et puis c’est une grande ville, une belle ville que je voulais visiter.

Comment s’est passé ton adaptation là-bas ? Les premières difficultés que tu as eu à surmonter ?

J’ai mis environ 2 mois a m’adapter complètement. Au début c’est difficile rien qu’au niveau de la langue, mais il faut rester confiant. La première difficulté que j’ai eu c’est que ma compagnie me perdre mon bagage avec toutes mes affaires. Arriver dans un pays étranger, où tu vas dormir dans une auberge, sans tes affaires c’est dur. Mais il faut faire avec, alors j’ai gardé le sourire, et je me suis dit que ça allait arriver, et elle est arrivée le lendemain.

« Il faut être ambitieux et vouloir le meilleur pour soi-même »

Ensuite j’ai eu quelques problèmes de banque, et puis d’argent par la suite car la vie à Londres est chere, alors sans travail ce n’est pas évident, mais tout est rentré dans l’ordre !

Y’a quelque chose que j’ai trouvé particulièrement extraordinaire dans ton arrivée à Londres, c’est la volonté que tu avais de travailler dans le domaine qui te plaisait (le webmarketing), alors que beaucoup auraient pris le premier job alimentaire venu. Toi non, tu as cru en toi et tu as persévéré. Et a priori ça a payé car tu t’éclates aujourd’hui dans ton boulot ! Y’a une belle leçon de développement personnel à tirer de cette histoire, non ? Toujours croire en soi ?

La chance sourit aux audacieux ! Je voulais vraiment faire quelque chose qui me plaisait, le marché ici à Londres est bien développé dans le webmarketing, c’était l’occasion d’avoir de l’expérience, de m’éclater et surtout d’avoir un meilleur salaire que si j’étais serveur. Que des avantages. J’attache vraiment une grande importance au fait de faire quelque chose qui me plait.

Il faut toujours persévérer, et ne pas avoir peur. Il faut être ambitieux et vouloir le meilleur pour soi, c’est comme ça qu’on l’obtient. J’étais vraiment déterminé et je savais ce que je voulais, c’est d’ailleurs ce qui a joué en ma faveur face à mes concurrents.

Mais une fois qu’on a de l’ambition, il faut aussi mettre les moyens en face, et ne pas se contenter d’attendre que cela vienne « parce qu’on a de l’ambition ». Ou parce qu’on y croit. C’est d’ailleurs ce que je reproche à la loi de l’attraction, elle incite les gens à visualiser, à croire à une vie meilleure, c’est très bien. Mais elle fait croire qu’en ne faisant rien ça vient, et là je suis en désaccord total, il faut bel et bien agir.

Comme je le disais, tu tiens le blog Vie Explosive, un des blogs référence dans le développement personnel francophone, est-ce que tu peux nous dire ce qui t’a poussé à te lancer, d’une part dans le blogging mais surtout dans le développement personnel ?

J’ai commencé il y a quelques années le développement personnel, en découvrant un site de séduction qui parlait justement de ça. J’ai tout de suite accroché. En effet la perspective qu’on peut choisir de vivre la vie qu’on veut, que cela ne tient qu’à nous, m’a tout de suite plut.

« J’ai toujours eu un penchant pour dépasser mes propres limites »

Il faut dire que j’ai toujours eu un penchant pour dépasser mes propres limites, et que je ne me suis jamais placé en tant que victime : j’ai toujours cherché une solution plutôt que de me plaindre. Un de mes avantages c’est que j’ai pratiqué longtemps l’Hapkido, un art martial qui m’a permis de justement avoir l’état d’esprit où je cherche sans cesse à dépasser mes propres limites, qui m’a permis d’avoir un mental d’acier, et également de trouver mon premier mentor.

Suite à ma découverte du DP, je me suis donc dit : « tiens si je montais un blog pour en parler, vu que c’est une passion ». L’objectif au début était vraiment de partager, sans même penser à la monétisation ni rien. Je me suis dit que je pourrais faire mes bilans dessus afin de m’engager auprès de mon lectorat.

Depuis que j’ai commencé ma vie a changé. Tu vois, justement, je me disais pas plus tard que le mois dernier que je commence à vraiment en sentir les bénéfices maintenant, alors que j’ai commencé il y a de ça plus de 3 ans. Tout n’a pas été rose, et je ne suis pas au bout du chemin, mais en ce moment je me dis que je commence à récolter ce que j’ai semé.

Il y a quelques jours tu as lancé ton propre guide, « Prenez le taureau par les cornes« , est ce que tu peux nous dire de quoi il s’agit exactement ?

Oui, alors il s’agit donc d’un guide pour atteindre ses objectifs. J’ai repéré que beaucoup n’atteignaient pas leurs objectifs, par manque de méthode, car avec une bonne méthode on a déjà fait 50% du travail.

Donc j’ai réunis tout ce que je savais pour les aider à enfin atteindre leurs objectifs, avoir la bonne méthode, savoir comment se motiver, ne pas perdre pied, et donc aller jusqu’au bout de ses objectifs, même les plus fous.

On parlait dans nos mails des limites des articles de développement personnel car ils ne poussent pas forcément les gens à passer à l’action. C’était important pour toi de créer un guide qui les accompagne dans ce passage à l’action, justement ?

Oui, ce qui est frustrant quand on blogue sur le développement personnel, c’est qu’on a un réel désir de changer la vie des gens, ne serait-ce que 5%. On y met tout ce que l’on a, et on a beau avoir écrit le plus bel article possible, le plus motivant, avec les meilleurs conseils, au final peu de gens décideront d’appliquer (même quitte à se planter) les conseils. Ils seront peut-être motivés les 5 minutes qui suivent, et ensuite plus rien.

Je le sais, je suis moi-même comme ça, c’est dans la nature humaine, on a besoin d’être pris par la main.

Dans mon guide, et bien je donne la méthode la plus efficace, des techniques de motivation, tout pour passer à l’action, et mettre toutes les chances de son côté. Ce que j’ai appris en DP en fait. Mais je ne peux pas être derrière les lecteurs et leur dire « fais-ci, fais ça ».

Si tu ne devais donner qu’un seul conseil à mes lecteurs qui rêvent de changer de vie, qu’est ce que ça serait ?

Faites-le. Agissez, ne vous trouvez plus d’excuse, trouvez un moyen de réaliser votre rêve. Comme le dit Nike « Just Do It ». Mettez-vous au pied du mur pour vous forcer à agir, et soyez créatif, il y a toujours un moyen différent que celui auquel on pense par défaut pour faire quelque chose. C’est là-dessus qu’il faut jouer : faire la différence.

Pour finir cette interview, maintenant que tu as réussi ton projet de partir t’installer à Londres, est-ce que tu peux nous révéler quel est le prochain gros défi que tu t’es fixé dans ta vie ?

Le prochain gros défi, c’est d’atteindre le million d’euros de patrimoine avant mes 30 ans. Mais l’essentiel, ça sera le chemin que je vais parcourir, donc la création d’entreprise, l’immobilier. Mais le grand projet, c’est de vivre à 200% et de faire ce qui est sur ma bucket list. On ne vit qu’une fois après tout !

Un grand merci à toi pour cette interview Charles, et bon courage pour tes différents projets à venir 😉

Merci à toi, et toi aussi 😉

Devenez ULTRA motivé :
Téléchargez maintenant la méthode complète pour être ultra motivé et réussir tous vos projets !

Motivation extrême : comment accomplir tous vos projets ! Tout est ici !