Les 3 étapes pour vaincre sa timidité

Important ! Lisez ceci : Les 5 clés pour vaincre sa timidité et vivre une vie en pleine confiance ! Cliquez ici pour voir l'article !

Etre timide n’est pas une fatalité.

L’être humain n’étant pas figé dans le temps, il peut évoluer, emmagasiner de la confiance en soi, et devenir plus sociable, petit à petit. Bien sûr, tout ceci ne se fait pas en un claquement de doigt. Comme tout processus de transformation de l’esprit, cela prend du temps.

Pour se débarrasser de sa timidité, le mieux c’est encore de s’y mettre dès maintenant : plus vite on commence le combat, plus vite on le gagnera.

Etape 1 : Prendre conscience de sa timidité :

Cela peut sembler bête, mais vouloir combattre un problème dont on n’a pas conscience, ça ne servira à rien.

Certains se disent timides alors qu’ils sont exubérants et n’ont aucun problème de socialisation, d’autres se voient comme des gens plutôt sociaux mais ne se rendent pas compte qu’ils ont en réalité de véritables problèmes de relations humaines, etc.

La première étape pour vaincre sa timidité, c’est tout simplement de prendre conscience qu’on est timide, ou en tout cas, que l’on n’est pas aussi sociable et ouvert qu’on souhaiterait l’être.

Sans prise de conscience, les étapes suivantes n’auront aucun effet, puisque, ça semble évident, on ne peut pas régler un problème que l’on ne connaît pas.

Etape 2 : Localiser sa timidité :

Certains vont être timides à l’école, mais se comporter en leaders charismatiques dès qu’ils seront en présence de leurs amis, ou dans un cercle social restreint, avec des gens qu’ils connaissent bien, comme la famille.

On n’est pas timide partout et tout le temps. On est timide selon certaines circonstances, dans des lieux précis, avec des gens précis, et dans des situations précises.

La deuxième étape est donc de se connaître suffisamment pour repérer dans quel cas sa timidité apparaît.

Est-ce en présence d’une jolie fille ? De votre hiérarchie ? D’inconnus dans un magasin ? Quand vous vous faites une entorse de la cheville, on ne vous panse pas le poignet, n’est-ce pas ? Apprendre à localiser sa timidité, c’est indispensable pour en guérir !

Etape 3 : Se confronter aux situations handicapantes pour soigner sa timidité :

Maintenant que vous avez localisé votre timidité, le mieux, pour s’en débarrasser, c’est de se confronter au maximum aux situations qui vous l’inspirent.

Si vous sentez que votre timidité monte quand il s’agit de prendre la parole devant un groupe de personnes, affrontez votre peur, jetez vous à l’eau, et vous verrez que petit à petit, vous deviendrez de plus en plus à l’aise dans un exercice qui vous semblait impossible au départ.

Mais attention tout de même à ne pas provoquer l’effet inverse et vous créer un traumatisme. Jetez vous à l’eau oui, mais respectez certaines règles de prudence, afin d’aborder la situation délicate dans un état d’esprit et un confort psychologique qui permet de le faire.

 

Finissez-en avec la timidité une bonne fois pour toutes :
Vous avez encore droit gratuitement au pack complet pour vous aider DÉGAGER la timidité de votre vie. Téléchargez tout de suite :

Le guide complet 'Les 3 erreurs FATALES qui vous empêchent de vaincre la timidité' (PDF). Inclus :

  • Comment éviter de ROUGIR dès que quelqu'un vous parle
  • La stratégie de vie à connaître pour vaincre la timidité sur le LONG-TERME, et être bien dans votre peau aussi bien demain que dans 10 ans (oui, ça compte !)
  • Les détails de mon parcours : comment je suis passé de timide MALADIF à gars ayant confiance en moi (et comment vous allez faire de même)