Vivre pour l’argent, ou de l’argent pour vivre ?

Lisez ceci : la recette du bonheur existe, elle est à télécharger derrière ce lien !

Nouveau : écoutez le podcast de cet article ici :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

C’est un peu l’histoire de l’œuf et de la poule. Doit-on avoir de l’argent pour vivre, ou vivre pour avoir de l’argent ?

Rappelons qu’à l’origine, l’argent a été inventé pour facilité les échanges de services. Avant l‘argent, on fonctionnait de cette façon : « Tu me répares ma maison et en échange je te pèche 5 poissons ». Sauf qu’un jour, le réparateur de la maison avait appris à pécher et n’avait donc plus besoin de poissons. Mais le propriétaire avait toujours besoin du réparateur et il lui fallait bien un moyen de récompenser le travail fourni. C’est ainsi qu’est né l’argent. En quelques sortes, l’argent n’est qu’une manifestation concrète de la valeur de son travail et de ses compétences.

Quand on y réfléchit, quelques milliers d’années plus tard, les choses n’ont pratiquement pas évolué. Votre employeur a besoin de vos compétences en développement web, compétences qu’il estime valoir un certain niveau (et que vous, vous estimez certainement valoir plus, mais ça, c’est un autre débat), et vous, vous avez besoin des compétences de Zara ou H&M pour la confection de vos vêtements ou de Panzani pour la fabrication de vos pâtes du mardi midi. Panzani a besoin des compétences des planteurs de blé, et Zara de celles des petits chinois exploités dans la banlieue de Shangaï.

En fait, c’est simplement la longueur de la chaîne, qui a changé, en quelques milliers d’années. Avant, l’économie fonctionnait à l’échelle d’un village, aujourd’hui, c’est le monde entier qui est interconnecté par l’argent. Capitalisme, libéralisme, offre et demande, tout ça. Vous avez donc besoin de l’argent, autant que l’argent a besoin de vous. Et tant que vous vivrez en société, vous n’échapperez pas à son omniprésence.

Mais je digresse. L’argent n’a pour seule valeur que l’intérêt que vous lui portez. En soit, quel est l’intérêt d’avoir beaucoup d’argent ? Cela confère un statut social ? A moins de se balader avec des billets de 100 euros dans les poches, c’est plutôt ce que vous pouvez vous payer grâce à l’argent qui vous confère ce statut (belle voiture, beau costume, belle maison). Partant de cette constatation, je considère qu’il faut plutôt voir l’argent comme un moyen que comme une fin.

Bien sûr, il est important de bien gagner sa vie. Pas juste pour avoir plein de 0 sur le compte en banque, mais pour s’offrir la vie dont on rêve. Suivant les budgets et les envies : faire enfin ce voyage autour du monde, offrir une place de cinéma à sa copine, s’acheter un bel appartement au bord de la mer, payer les études de ses enfants, etc.

Plus qu’être riche, c’est avoir une vie riche, qui compte vraiment.

Je suis tombé sur cette citation d’un journaliste et caricaturiste américain, Kin Hubbard, qui a dit au siècle dernier : « Les seuls problèmes que l’argent peut résoudre sont des problèmes d’argent ». Je vous laisse méditer.

Le bonheur est à portée de clic :
Vous avez encore droit gratuitement au pack complet pour vous aider à être plus heureux. Téléchargez tout de suite :
  • Le guide complet 'Les 7 clés du Bonheur' (PDF)
  • Les 3 étapes indispensables pour atteindre le bonheur (guide PDF)
  • Les détails de mon parcours : comment je suis passé de la déprime constante à l'épanouissement personnel (et comment vous allez faire de même)