L’air de rien, ou l’importance de partager son bonheur

Lisez ceci : la recette du bonheur existe, elle est à télécharger derrière ce lien !

J’ai longtemps pris les gens pour mes ennemis. Je me suis longtemps cru seul contre tous, à devoir faire mes preuves à chaque instant. J’ai longtemps cru vivre dans un monde de compétition, où les gens se traitent au mieux avec indifférence, aux pire avec mépris. J’ai longtemps eu faux.

Oh, je ne prétends pas vivre dans un monde de bisounours non plus, hein. Ne vous y trompez pas. Mais ce soir, je me rends compte à quel point mon regard sur le monde a changé, en quelques années. J’ai compris beaucoup de choses. Dont une vraiment primordiale.

Plutôt que de vivre en compétition avec les autres, plutôt que d’être ‘contre’ eux, j’ai décidé de vivre ‘avec’ eux. On ne peut pas lutter contre six milliards d’individus, et pourtant on est obligé de passer 70 ou 80 ans en leur compagnie. Autant rendre ces quelques années aussi agréable que possible.

C’est simple, plutôt que de me croire seul, de m’isoler, de me fermer aux autres afin de me protéger, j’ai décidé de faire des habitants de cette planète mes meilleurs alliés pour affronter la vie. J’ai décidé de les intégrer dans mon environnement et de jouer avec eux, de m’amuser et de les faire s’amuser aussi. De tirer parti de chaque situation pour la tourner en expérience positive. Ce n’est pas forcément grand-chose. C’est un sourire à ce vieux monsieur que je croise tous les matins dans ma rue, c’est quelques mots à la boulangère qui me vend son pain délicieux, c’est rebondir sur la blague de ma voisine de table, à la terrasse d’un café et échanger quelques phrases agréables avec elle. Rien de plus. Ca ne va pas révolutionner le monde, ni changer radicalement la vie de ces personnes. Mais ce sont des petites actions, des petits actes, qui transforment un quotidien morose en véritables petites pépites de vie, sincères et humains, légers et profonds.

Avant, je faisais parti de ceux qui font la gueule. Qui marchent la tête baissée, avec toujours une bonne excuse pour se plaindre de la vie. Aujourd’hui, je fais parti de ceux qui maîtrisent leur environnement, de ceux qui ont compris que pour être heureux, il suffit, finalement, de pas grand-chose : un sourire et un peu de volonté. Car au bout du compte, les gens n’attendent qu’une chose : qu’on leur apporte, là où eux ne savent pas comment faire, ce grain de bonheur, de bonne humeur, pour égayer leur quotidien.
Crédit photo: Linhngan

Le bonheur est à portée de clic :
Vous avez encore droit gratuitement au pack complet pour vous aider à être plus heureux. Téléchargez tout de suite :
  • Le guide complet 'Les 7 clés du Bonheur' (PDF)
  • Les 3 étapes indispensables pour atteindre le bonheur (guide PDF)
  • Les détails de mon parcours : comment je suis passé de la déprime constante à l'épanouissement personnel (et comment vous allez faire de même)